Les autres aides financières de 2018

aides financières

Pour finir le dossier sur les différentes aides de 2018, nous finirons avec l’exonération de la taxe foncière, les aides des collectivités locales, l’aide de votre caisse de retraite et des différents prêts pour améliorer l’habitat.

L’exonération de la taxe foncière 

Les personnes pouvant en bénéficier sont les propriétaires de logements occupants ou bailleurs réalisant des travaux d’économies d’énergie éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique. Les logements concernés devront être achevés avant le 1er janvier 1989 et devront être situés dans les communes où une exonération a été votée par la commune.

Pour une durée de 5 ans, vous pouvez bénéficier d’une exonération de 50 à 100%.

Pour bénéficier de cette aide, il faut vous adresser au service des impôts correspondant au lieu de situation du bien.

Les aides des collectivités locales

Certaines régions, départements, intercommunalités ou communes peuvent proposer des aides complémentaires aux aides nationales toujours dans le cadre de travaux d’amélioration de la performance énergétique.

L’aide de votre caisse de retraite

Dans le cas où vous êtes retraité du régime général, vous pouvez bénéficier, grâce à votre caisse de retraite, d’une aide pour effectuer des travaux comme l’isolation de pièce de vie, l’aménagement des sanitaires, le changement de revêtements de sols, la motorisation des volets roulants et l’accessibilité du logement.

Enfin, il existe des prêts pour améliorer l’habitat :

  • Le prêt Action Logement à hauteur de 10 000 € maximum à taux réduit de 1%
  • Le prêt sur le livret Développement durable
  • Le prêt d’accession sociale qui dépend des ressources de l’emprunteur
  • Le prêt à l’amélioration de l’habitat

Pour plus d’informations, consultez le guide « Aides Financières 2018 » (édition Janvier 2018) de l’Ademe

aides financières

Répondre