BIO-GPL : La première usine au Pays-Bas

Bio-GPL

Une nouvelle action en faveur de l’environnement pour les Pays-Bas à Rotterdam, avec un projet novateur, celui de construire la première usine de production de bio-GPL au monde. Le projet doit s’achever en fin 2016. VITOGAZ FRANCE vous renseigne…

Usine Bio-GPL : un investissement de 60 millions d’euros

En se préparant à l’ère du bio-GPL ou bio-propane, les Pays-Bas souhaitent évoluer voir améliorer le marché vers un gaz plus propre et plus respectueux de l’environnement. Sa caractéristique est d’être fabriqué à partir de 60% de déchets et de résidus, améliorant le bilan carbone par rapport au GPL-c traditionnel, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Le projet est confié au groupe Neste qui a investi un montant de 60 millions d’euros. L’’usine de Rotterdam doit être opérationnelle en fin 2016. Son objectif est de pouvoir produire jusqu’à 40 000 tonnes de bio-GPL par an et de distribuer près de 160 000 tonnes de bio-GPL au cours des quatre premières années.

Est-ce le début d’une révolution du GPL ? Nous le saurons dans les prochaines années…

Usage du Bio-GPL

Le bio-GPL carburant pourra être utilisé dans les voitures GPL existantes sans aucune contrainte.
Le bio-GPL domestique pourra être utilisé pour les usages quotidiens : chauffage, cuisson, production d’eau chaude sanitaire,…

En savoir plus sur le GPL-c

La filière du GPL carburant (Gaz de Pétrole Liquéfié) est installée dans beaucoup de pays européens. En effet, il s’agit du carburant alternatif le plus utilisé en Europe et le plus soutenu par les gouvernements pour ses attraits économiques, écologiques, et sanitaires. Un sujet central dans une politique tournée vers le climat.

VITOGAZ FRANCE est une société française qui distribue du gaz propane et butane. Convaincue par le potentiel du GPL, elle propose des réservoirs de gaz butane et propane aux particuliers ou aux professionnels et approvisionne les stations-service partenaires en GPL-c.

Répondre