Comprendre le fonctionnement du GPL dans votre véhicule

On parle souvent du GPL mais savez-vous comment fonctionne un véhicule GPL ?

Appelé aussi LPG dans les pays non francophone, il possède des propriétés proche de l’essence.

Pour alimenter le moteur on parle de système de bi-carburation.

Il existe 2 technologies possibles pour alimenter le moteur en carburant : l’injection liquide ou l’injection gazeuse

Système bi-carburation

Cela consiste à ce que le démarrage d’un véhicule se fasse obligatoirement à l’essence, la mise en route du GPL ne se fera qu’une fois le moteur monté en température. Le véhicule peut donc passer du GPL à l’essence selon la réserve d’énergie et le choix du conducteur.

Injection gazeuse

Le GPL est injecté sous forme de gaz dans le moteur et simultanément dans tous les cylindres par des capsules à dépression ou des buses. Le vaporiseur réchauffé par le liquide de refroidissement envoie du GPL sous pression vers la distribution qui répartit le gaz de façon équitable entre chaque cylindre.

Injection liquide

C’est le principe de l’injection directe. Ce système est plus récent et offre des performances écologiques intéressantes tout en réduisant la consommation. Le système d’injection directe permet une injection semi séquentielle ou séquentielle.

Ces deux types d’injections permettent de respecter les normes Euro4 et OBD2 en vigueur.

Les atouts du GPL

Saviez-vous que le GPL est le carburant alternatif le plus utilisé dans le monde*(CFBP)

  • Le GPL est plus silencieux et plus souple que l’essence et le diesel
  • C’est le carburant le moins cher et le moins polluant
  • Pas de restriction de circulation en cas de pics de pollution
  • Une réelle autonomie car il y a plus de 1750 stations-service équipées de GPL en France.
  • VITOGAZ FRANCE possède plus de 320 points de vente de GPL en France via les réseaux BP, Auchan, Leclerc, Casino ou encore les Mousquetaires.

VITOGAZ france possède plus de 320 points de vente de GPL en France via les réseaux BP, Auchan, Leclerc, Casino ou encore les Mousquetaires.

Norme Euro 4 : elle vise à normaliser et réduire les émissions polluantes des véhicules.

OBD2 : arrivée en 1996 aux États-Unis pour spécifier des protocoles communs à toutes les marques de voiture.

Sources : Gaz-mobilité, CFBP, Borel

Mots-clés:

Répondre