La réponse n’a pas été officiellement communiquée par le CIO, mais avec le retrait de Los Angeles qui veut se tourner vers l’organisation de l’événement en 2028, les JO 2024 pourraient se dérouler en France.

La France fonde beaucoup d’espoir sur l’obtention de ses jeux olympiques et paralympiques notamment en développant l’impact environnemental.

Le WWF travaille avec les collectivités et d’autres acteurs urbains pour réinventer les villes de demain, et a d’ailleurs choisi de joindre ses forces à celle du comité de candidature de Paris 2024 pour donner des recommandations qui ont été intégrée au dossier final. L’ambition de cette collaboration est de proposer des JO qui modifieraient de manière positive le quotidien des français sur le long terme et contribuer à la diffusion pour d’autres pays. Pour WWF, «c’est une réelle opportunité d’accélérer la transition écologique des territoires et l’évolution vers des modes de vies plus soutenables».

Allons-nous vers les premiers « Jeux verts » ?

Paris 2024

Les JO 2024 pourraient être un levier pour accélérer la transition écologique à Paris. Pour WWF France, il ne suffira pas de proposer les Jeux « les plus verts » mais des jeux alignés avec les objectifs de l’accord de Paris*. La candidature de la France propose de concevoir des projets de développement du territoire avec une dimension environnementale accentuée.

Paris 2024 a obtenu la certification ISO 20121. La norme ISO 20121 vise à promouvoir le développement durable intégré à l’activité événementielle. Pour les JO 2024, Paris souhaite garantir la neutralité carbone des Jeux avec une stratégie de compensation carbone ambitieuse.

Accord de Paris en quelques mots …

L’objectif de l’accord est de contenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C et si possible 1,5°C à la fin du siècle, par rapport à l’ère préindustrielle. Pour parvenir à cela, les États doivent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Les pays développés assument la responsabilité de fournir aux pays en développement les moyens financiers nécessaires pour lutter contre les changements climatiques.

Nelson Mandela disait « Le sport a le pouvoir de changer le monde », ce sera peut-être le cas pour Paris 2024. Sur ces beaux mots, je vous donne rendez-vous le 13 septembre à Lima (Pérou)  pour l’annonce officiel de l’organisateur des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Paris 2024

Sources : WWF.fr, la tribune, le monde, sportetsociété

Répondre