Les 3 mesures phares du plan climat

1/ Prime à la conversion des véhicules

Lorsque vous achetez une voiture particulière, une camionnette, un 2 roues ou 3 roues ou un quadricycle peu polluants et que dans le même temps, vous mettez votre ancien véhicule diesel à la casse, il est possible pour vous de bénéficier de la prime à la conversion des véhicules.

Les conditions sont détaillées dans le lien suivant : https://www.service-public.fr/

Pour 2018, les montants de la prime à la conversion ou encore l’aide avec le bonus pour les voitures ou camionnettes électriques neuves soit respectivement de 2500€ pour la prime et de 8500€ pour l’aide.  Les 2 roues ou 3 roues ou quadricycles neufs quant à eux ouvrent droit à une prime de conversion de 100 euros et 350 euros pour l’aide avec le bonus.

Il est précisé par le site service-public que « si le concessionnaire ne fait pas l’avance de la prime », il sera nécessaire de faire la demande soi-même. Votre demande devra être adressée au Fonds d’aide à l’acquisition de véhicule propre géré par l’Agence de Services et de Paiement (ASP).

Le GPL peut être une bonne alternative si vous souhaitez avoir un véhicule propre

2/ Un chèque énergie

D’un montant moyen de 150 euros, les chèques énergies remplacent les tarifs sociaux de l’énergie pour les foyers les plus modestes.  Ce chèque a pour but d’aider les ménages modestes à régler leur facture énergétique. Le chèque va permettre de payer tous les types d’énergie, et peut également être utilisé pour financer des travaux de rénovation des logements.

Les personnes pouvant en bénéficier sont celles qui « peinent à payer leurs factures d’énergie » comme le précise Sebastien Lecornu (secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot).

3/ Travaux d’isolation : une prime plutôt qu’un crédit d’impôt

Nous parlons ici de la prime Énergie ou prime CEE (Certificat d’Économies d’Énergie) qui est une aide dont le montant est proportionnel aux économies d’énergie réalisées grâce aux travaux.

Pour plus d’informations sur les CEE, rendez-vous sur le site internet de VITOGAZ FRANCE.

Sources : Service-public.fr

Répondre