Le 10 mars, le titre du spécialiste de la distribution et du stockage de produits pétroliers s’est envolé de 4,3%.

rubis energie
Rubis a réagi à la publication de solides comptes 2016. Le résultat brut d’exploitation a grimpé de 48%, à 345 millions d’euros, et le profit net a bondi de 44%, à 170 millions.

La forte baisse du prix de l’or noir a porté les comptes du groupe en générant «à la fois des gains de pouvoir d’achat pour les clients et une configuration de prix plutôt favorable pour les distributeurs», a indiqué la société. Le dividende est proposé à 2,42 euros, en hausse de 18%.

Analyse de Rubis

Rubis poursuit son parcours sans faute. Grâce à un endettement maîtrisé, en hausse de seulement 30 millions d’euros malgré 580 millions dépensés en investissements et en acquisitions, Rubis va pouvoir continuer sa stratégie de croissance externe.
Toutefois, après une progression de 23% en quatre semaines,le titre représente déjà 17 fois le profit net estimé pour 2016. Le rebond des cours du pétrole depuis un mois pourrait en outre peser temporairement sur les résultats.

Faites une pause dans les achats !

« Johann Corric, Le Revenu, 18 mars 2016 – N°1368 »