5 idées reçues sur le GPL carburant

Nous avons tous des idées reçues sur le GPL carburant. Mais savez-vous si ces idées sont vraiment justifiées ? C’est ce que nous allons vérifier ensemble, en détaillant les 5 idées reçues les plus courantes sur le GPL-c.

N°1 : installer un kit GPL est risqué et onéreux.

Un moteur GPL peut être installé sur la quasi-totalité des modèles essence correctement entretenu. Le coût de l’adaptation d’un véhicule au GPL se situe entre 2000 et 3500 euros en fonction du modèle et de la cylindrée du véhicule d’origine.

En savoir plus sur l’installation d’un kit GPL.

N°2 : le GPL-c n’est pas fiable ; il y a plus de risques de tomber en panne de carburant et il est dangereux à cause du risque d’explosion.

Tout d’abord, sachez qu’avec 1 station-service GPL-c environ tous les 60km et une autonomie moyenne d’un moteur GPL de 400km, à laquelle on rajoute l’autonomie du réservoir essence, vous êtes loin de tomber en panne avec un véhicule GPL !

Ensuite, concernant la sécurité, un réservoir GPL est conçu en fonction de normes strictes communes à toute l’Europe depuis le 1er juillet 2001 (R67-01). En cas d’incendie, la soupape dont est muni tout réservoir GPL permet de lâcher la pression vers l’extérieur et empêche l’explosion.

N°3 : le GPL-c n’est pas écologique comme on aimerait nous le faire croire.

Le GPL n’émet aucune particules grâce à sa combustion complète.

Le GPL est l’un des carburants qui réduit les émissions de CO2. En moyenne, elles sont inférieures de 18% à celles d’un moteur essence.

De plus, le GPL permet de bénéficier de la pastille Crit’Air 1. Le certificat de qualité de l’air correspond à une classe de véhicules définie en fonction des émissions de polluants atmosphériques.

N°4 : les voitures GPL sont très difficiles à revendre.

Les voitures GPL possèdent un argus officiel qui garantit l’évaluation la plus juste sur le marché des véhicules d’occasion. Classées voitures propres, bénéficiant de la vignette Crit’Air1, éligibles à la prime à la conversion et avec un carburant à un prix à la pompe très avantageux, les véhicules GPL ont de sérieux arguments pour la revente.

N°5 : l’achat d’un véhicule GPL neuf représente un investissement important.

Le prix d’un véhicule roulant au GPL-c est similaire aux véhicules roulant à l’essence. Il sera cependant moins cher qu’un véhicule roulant au diesel. De plus, avec un véhicule motorisé GPL, vous bénéficiez en plus de l’exonération du certificat d’immatriculation.

Source: cfbp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *