Baromètre GPL carburant de septembre 2020, par le CFBP

En septembre 2020, le prix moyen à la pompe est de 0,84€ le litre.

Déploiement des Zones à Faibles Emissions sur le territoire Français

Les Zones à Faibles Emissions (ZFE) consistent à limiter la circulation des véhicules les plus polluants dans un périmètre défini et pendant une période donnée (jours, heures…). Pour circuler dans ces zones, les véhicules doivent être équipés d’une vignette Crit’Air qui permet de distinguer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants atmosphériques.

Actuellement 4 grandes métropoles sont en ZFE : Métropole du Grand Paris, Grenoble Alpes Métropole, Eurométropole de Strasbourg et Grand Lyon.

D’ici 2021, sept métropoles, Marseille-Provence, Nice-Côte d’Azur, Toulon-Provence-Méditerranée, Toulouse, Montpellier-Méditerranée, Strasbourg et Rouen-Normandie vont également mettre en place une ZFE.

Le GPL, un atout considérable dans les ZFE

Les véhicules GPL sont tous classés Crit’air 1 et peuvent circuler sans aucune restriction de circulation. Face aux mesures de restrictions de circulation, le GPL est une solution alternative accessible au plus grand nombre.

Plusieurs solutions sont possibles pour pouvoir rouler au GPL :

  • Une offre constructeur de véhicules neufs GPL (aujourd’hui, Dacia propose les véhicules bicarburation essence/GPL au même prix que les modèles 100% essence, à partir de 10000 euros).
  • Un choix sur le marché de l’occasion avec les marques Chevrolet, Citroën, Dacia, Fiat, Ford, Opel, Renault, Volkswagen…
  • La possibilité d’équiper son propre véhicule essence en version GPL par un installateur GPL.
    • L’intérêt de l’équipement d’un véhicule essence au GPL est que cela permet de réduire les émissions du parc existant (et encore plus avec le BioPL) et de ramener le coût d’usage de ces véhicules à un niveau inférieur à celui diesel.
    • C’est également une solution pour les Français qui n’ont pas les moyens de s’acheter un véhicule neuf et qui n’ont d’autre choix que le véhicule pour se déplacer, de continuer à rouler en polluant moins.
    • Pour les flottes publiques/privées, elle permet à moindre coût d’améliorer la qualité de l’air et de réaliser des économies, sans renouveler l’intégralité de la flotte de véhicules.

En plus de permettre de circuler partout et toute l’année, le GPL a de nombreux atouts pour les conducteurs :

  • un prix du carburant bas
  • un réseau de stations-services et de professionnels GPL disponible
  • la prime à la conversion
  • un malus zéro ou réduit
  • la carte grise gratuite ou réduite de moitié
  • la gratuité et un tarif réduit en voirie et dans les parkings souterrains

Compte tenu des nouvelles mesures de lutte contre la pollution, le GPL s’impose comme un carburant alternatif de plus en plus compétitif et attractif. Il permet de réduire significativement le budget automobile et de moins polluer.

Source : CFBP.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *