Chèque énergie, ce qu’il faut savoir

Le chèque énergie est une aide initiée en 2017 par l’État dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique. Par cette aide, il accompagne les ménages aux revenus modestes pour payer leurs factures d’énergie.

Qu’est-ce que le chèque énergie et qui peut en bénéficier ?

Il s’agit d’une aide financière versée aux ménages les plus modestes. Il leur permet de payer les factures d’énergies de leur logement.

logo Chèque énergie

Cette aide est automatiquement accordée aux ménages dont les Revenus Fiscaux de Références (RFR) annuels sont en-dessous de 10 800 € par unité de consommation (UC). Ces ménages n’ont aucune démarche à réaliser. Le chèque énergie leur sera envoyé par courrier.

Qu’est-ce qu’une unité de consommation (UC) ? Selon l’INSEE, l’Unité de Consommation (UC) est une mesure pour comparer le niveau de vie de ménages de taille et de composition diverses (nombre de personnes, âges). Pour cela, on divise le revenu par le nombre d’unités de consommation.

  • 1 UC pour le premier adulte du ménage,
  • 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus,
  • 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

Cette méthode prend en compte les économies d’échelle au sein du foyer. En effet, lorsque plusieurs personnes vivent ensemble, il n’est pas nécessaire de multiplier tous les biens de consommation par le nombre de personnes, pour garder le même niveau de vie.

Que peut-on payer avec cette aide financière ?

Il peut être utilisé pour régler la facture d’énergie (électricité, gaz…) :

  • Il est possible de payer en ligne sur le site consacré au chèque énergie, en saisissant le numéro de chèque, ainsi que les références du contrat de fourniture.
  • Il est également possible d’envoyer son chèque énergie par courrier à son fournisseur d’énergie. Pour cela, il faut joindre la copie d’une facture récente ou d’un échéancier avec les références clients dans le courrier.

Pour payer l’achat de combustibles (comme le fioul, le bois, le GPL…), il faut remettre le chèque énergie directement au fournisseur.

Il peut être utilisé pour régler les charges d’énergie incluses dans la redevance auprès de son gestionnaire de logement-foyer (à condition que le logement soit conventionné à l’aide personnalisée au logement ou APL) :

  • Il faut remettre le chèque énergie directement à son gestionnaire de logement-foyer ou d’établissement.

Il peut être utilisé pour régler les dépenses liées à certains travaux de rénovation énergétique :

  • Il est possible de payer directement l’artisan qualifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) avec son chèque énergie.

Il est possible de programmer son utilisation auprès de son fournisseur d’énergie ! Dans ce cas, il recevra automatiquement la somme versée par l’État et pourra la déduire directement des prochaines factures d’énergies. En savoir plus ici.

Quel est le montant du chèque énergie et combien de temps est-il valable ?

Le montant varie en fonction du RFR et de l’UC du foyer. En 2021, son montant minimum était de 48€ et son montant maximum de 277€ par an.

Ce chèque est valable jusqu’au 31 mars suivant l’année de son envoi. Sa date de validité est inscrite dessus.

Pour plus d’informations sur le chèque énergie, rendez-vous sur le site officiel :

D’autres aides existent

Ainsi, cette aide fait partie de nombreuses autres aides financières qui contribuent à la baisse du montant des factures d’énergie pour les ménages les plus modestes.

  • Le Coup de Pouce Chauffage, qui diminue le reste à charge des ménages qui souhaitent moderniser leur système de chauffage.
  • L’éco-prêt à taux zéro permet de financer des travaux d’économie d’énergie avec un taux d’intérêt nul.
  • La TVA à taux réduit encourage les travaux de rénovation énergétique des logements de plus de 2 ans.
  • MaPrimeRénov’ est une aide fiscale à la rénovation énergétique des logements en état de précarité énergétique.
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *