L’éco-prêt à taux zéro pour vos travaux d’économies d’énergie

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt bancaire dont le taux d’intérêt est de 0%, soit nul. Il peut seulement être contracté pour financer des travaux d’économies d’énergie.

Qui peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

Ce prêt peut être accordé à un propriétaire bailleur ou occupant et à un syndicat de copropriétaires jusqu’au 31 décembre 2021.

Bien qu’aucune condition de ressources ne soit nécessaire, pour bénéficier de l’éco-PTZ votre maison ou appartement doit :

  • être déclaré comme résidence principale.
  • avoir été achevé avant le 1er janvier 1990.
  • avoir été construit depuis plus de 2 ans.

L’éco-PTZ, quels moyens pour quels travaux ?

Dédié aux travaux de rénovation énergétique des logements, l’éco-prêt à taux zéro est destiné à financer :

  1. isolation performante de la toiture.
  2. isolation performante des murs donnant vers l’extérieur.
  3. remplacement des fenêtres et des portes fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur.
  4. isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert.
  5. installation ou remplacement du système de chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire.
  6. installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable.
  7. installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  8. réhabilitation du système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie.

D’autres travaux permettant d’améliorer la performance énergétique globale du logement, sont éligibles à l’éco-PTZ sous certaines conditions.

Rendez-vous sur le site de l’ADEME pour plus d’info.

Le montant du crédit accordé pour l ‘éco-prêt à taux zéro

En fonction des travaux que vous réalisez, vous pouvez bénéficier :

  • jusqu’à 15 000 € pour la réalisation d’1 action parmi les 7 premières éligibles au dispositif.
  • jusqu’à 7 000€ pour le remplacement des fenêtres.
  • jusqu’à 25 000 € pour la réalisation de 2 actions parmi les 7 premières éligibles.
  • jusqu’à 30 000 € pour la réalisation de 3 travaux ou plus parmi les 7 premières actions éligibles et pour d’autres travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale minimale.
  • jusqu’à 10 000 € pour la réhabilitation du système d’assainissement non collectif.

Le délais de remboursement de l’éco-PTZ ne peut pas dépasser 15 ans.

Un deuxième éco-PTZ (éco-PTZ complémentaire) peut être contracté pour un même logement dans les 5 ans suivant l’émission du 1er éco-prêt. Cependant, la somme de ces 2 éco-prêts ne peut excéder 30 000 €.

Demander votre éco-PTZ

Tout d’abord, budgétisez vos travaux (ceux-ci devront être réalisés par une entreprise qualifiée RGE). Ensuite, remplissez le formulaire “Emprunteur”, puis adressez-vous à une banque signataire d’une convention avec l’État.

Une fois l’émission de votre offre de prêt, vous disposez de 3 ans pour réaliser les travaux. Lorsque votre chantier est terminé, transmettez toutes les factures justifiant de la réalisation des travaux, à votre banque.

Des aides cumulables pour les travaux d’économies d’énergie

L’éco-PTZ est cumulable avec d’autres aides financières, notamment le Coup de Pouce ViTO ou encore le CITE.

Plus d’info sur l’éco-prêt à taux zéro sur www.service-public.fr.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *